Devenir négociateur immobilier : compétences et formation

Devenir négociateur immobilier : compétences et formation
  • L'investissement immobilier locatif intelligent: Itinéraire vers votre future semaine des 7 dimanches
  • Comment INVESTIR en IMMOBILIER LOCATIF ? Livre - Formation: Pinel LMNP SCI Achat Revente Foncier
  • Investir dans l'Immobilier Locatif: Guide pratique pour réussir son aventure immobilière pas à pas
  • Mes 68 commandements pour vivre de l'immobilier: Il n'y a pas que les riches qui peuvent investir

Le domaine de l’immobilier est en pleine expansion depuis quelques années. L’achat ou la vente d’un bien immobilier peut donc nécessiter de faire appel à différents professionnels, comme l’expert immobilier (que vous pouvez trouver sur le site www.lexpert.fr), l’agent immobilier, ou encore le négociateur immobilier. Ce dernier est un professionnel qui collabore directement avec l’agent immobilier. Il est présent à chaque étape de la transition immobilière : la prospection, la recherche d’acquéreur, la construction du dossier, la signature de vente chez le notaire, etc. Le métier de négociateur immobilier est donc multitâches et multi-facettes.

Qu’est-ce qu’un négociateur immobilier ?

Il s’agit d’un professionnel du secteur de l’immobilier qui joue plusieurs rôles, comme celui de prospecteur, de négociateur, et même de vendeur. Le négociateur immobilier recherche perpétuellement à inscrire de nouveaux bien immobiliers dans son portefeuille, ce qui le place dans une position d’intermédiaire entre les vendeurs et les acheteurs. De ce fait, il participe aux négociations pour aider l’un comme l’autre à trouver un terrain d’entente. Il peut également jouer un rôle de conseiller auprès des acquéreurs. Il doit donc posséder un grand nombre de connaissances dans les domaines du commerce, du droit, de la finance, et même du BTP dans certains cas, pour conseiller au mieux ses clients et leur donner un avis objectif et avisé.

La principale mission de ce professionnel est de négocier les achats et les ventes de biens immobiliers. Il doit rechercher des biens, les mettre en valeur et les proposer à différents acheteurs potentiels. Pour les acquéreurs, le négociateur immobilier offre la certitude d’une négociation objective. Concernant les vendeurs, il peut donner l’opportunité de vendre leur bien légèrement plus cher que l’estimation immobilière ne l’avait prédit.

Qualités et compétences d’un négociateur immobilier

Ce professionnel doit posséder certaines compétences pour être efficace dans son travail. Tout d’abord, dans le secteur juridique, il doit être capable de constituer un dossier parfait pour préparer une vente immobilière, regroupant les diagnostics obligatoires, les potentiels permis de construire, ainsi que tous les documents légaux nécessaires. Il doit aussi avoir une bonne connaissance des délais de rétractation, mais aussi des démarches à effectuer en cas de litige concernant la vente.

Un négociateur immobilier doit également connaître parfaitement le marché immobilier de son secteur géographique, ainsi que l’offre et la demande dans ce domaine, et les acteurs importants du marché local. Cela lui permet d’émettre des propositions concrètes pour adapter un bien immobilier à un potentiel acquéreur, ou lui indiquer quels professionnels contacter.

De plus, le négociateur immobilier doit être un bon négociateur, et donc posséder la fibre commerciale. Il doit pouvoir trouver les meilleurs compromis entre les vendeurs et les acheteurs pour satisfaire les deux parties lors d’une transaction.

Enfin, ce professionnel doit posséder d’autres qualités et compétences pour l’aider à performer dans son métier : une culture juridique riche et des connaissances solides en droit de l’immobilier, une ouverture d’esprit et une bonne capacité d’écoute, une aptitude à la médiation et à la diplomatie, le sens du contact et des affaires, une élocution et une présentation correctes, de la rigueur et de la ténacité, et une bonne résistance au stress.

Quelle formation pour devenir négociateur immobilier ?

Ce métier est accessible à plusieurs niveaux d’études. Les agences immobilières recherchent d’ailleurs tout particulièrement les personnes titulaires d’une licence dans le domaine de l’immobilier, d’un BTS Professions Immobilières, ou diplômées d’une école de commerce.

Après l’obtention du baccalauréat, vous pouvez passer un BTS Professions Immobilières, dont les deux années de formation vous apporteront toutes les compétences nécessaires en matière de transaction immobilière, de gestion locative et de copropriété, de droit, de communication, et d’ingénierie de l’immobilier. Un BTS commercial peut toutefois s’avérer suffisant pour accéder au métier de négociateur immobilier, mais le BTS PI reste tout de même le plus approprié.

Différentes licences professionnelles pourront vous permettre de vous spécialiser dans la fonction de négociateur immobilier, et surtout celles qui mentionnent les activités juridiques :

  • Métiers de l’immobilier : gestion et administration de biens (université de Bretagne) ;
  • Métiers du droit de l’immobilier (université Gustave Eiffel) ;
  • Métiers de l’immobilier : transaction et commercialisation de biens immobiliers (Évry) ;
  • Métiers de l’immobilier : gestion et développement de patrimoine immobilier (Bordeaux).

Si vous souhaitez acquérir un BAC+5, différents masters vous offriront la possibilité d’évoluer dans le métier de négociateur immobilier. Par exemple, le master en gestion de patrimoine, en droit de l’immobilier, ou en management de l’immobilier.