Documents nécessaire pour souscrire un rachat de crédit

Lors d’un rachat de crédit, les entités financières vous demanderont un certains nombres de renseignements personnels ou professionnels, avant de demander un rachat, le mieux est de préparer un dossier concis et avec les plus amples informations afin de faciliter l’obtention de crédit.
Les informations les plus pertinentes seront, votre état civil, vos revenus et vos charges ; votre niveau d’endettement ; votre patrimoine immobilier.

Les documents pour l’étude de prêt

Les organismes de crédit concédant des regroupements de crédit, veulent s’assurer que vous serez capable de faire face aux échéances mensuels de votre nouveau prêt, pour cela, elles peuvent vous exiger :

  1. une garantie que ce soit par une hypothèque ou un aval ;
  2. il est aussi indispensable que votre âge ne soit pas un inconvénient ni trop jeune ni trop âgé et que vous ne soyez pas sur une liste des débiteurs défaillants.

Pour prouver votre identité, vous devrez présenter les documents suivants :

  1. une photocopie de carte d’identité ou passeport;
  2. une photocopie du livret de famille;
  3. une photocopie du contrat de mariage en cas de couple;
  4. une photocopie du jugement de divorce si le demandeur est divorcé;
  5. une facture EDF, téléphone ou toute autre prouvant que le domicile informé est le correct.

Les justificatifs de revenus et charges

Avant de demander un rachat de crédit, il est nécessaire de connaître votre capacité de remboursement
Les entités de crédits estiment que toute famille ou individu ne doit pas dépasser les 35% de ses revenus en dettes, pour savoir de combien vous disposez mensuellement, vous devrez apporter les documents suivants:

  1. vos 3 derniers justificatifs de salaire ;
  2. justificatif de votre salaire du mois de décembre de l’année précédente à la demande rachat de crédit ;
  3. une photocopie de votre contrat de travail avec la date d’embauche ;
  4. les justificatifs de revenus non inclus dans votre salaire tels qu’allocation logement, pensions de retraites, prime assurance etc;
  5. votre dernière déclaration d’impôts;

Et pour conclure, vous devez apporter les documents montrant les dettes que vous devez rembourser mensuellement.

  1. vos relevés bancaires des 3 derniers mois ;
  2. tous les contrats de crédits que vous avez souscrit avec la somme totale que vous remboursez chaque mois;
  3. vos 3 derniers paiements de loyer si vous êtes locataire ;
  4. Photocopie de l’écriture d’achat passée devant notaire si vous possédez une propriété.

Le délai de rétractation proprement dite

Jadis, le délai de rétractation était d’une semaine, mais depuis l’élaboration du dispositif de Hamon le 17 mars 2014, le consommateur peut réfléchir à sa décision dans un délai de 14 jours « calendaires » ou une période allant de 0 à 24 heures y compris le week-end.

Entre cette date, l’emprunteur peut renoncer à son crédit. Dans le cas où les fonds sont débloqués 7 jours avant la fin de délai de rétractation, le particulier bénéficie encore d’un délai de rétractation jusqu’au 14e jour. S’il souhaite se rétracter, l’emprunteur doit impérativement rembourser les montants du crédit obtenu et les taux cumulés pendant les jours restant après le déblocage du fonds.

Pour appliquer le droit de rétractation, il suffit de renvoyer à la banque la lettre en recommandé avec accusé de réception ou le formulaire détachable avant les 14 jours. Si le consommateur ne trouve plus le formulaire de la banque, il est possible d’avoir un modèle de lettre sur les sites internet.

Le droit de rétractation d’un prêt personnel

Les banques offrent un délai de 14 jours pour rétracter un contrat au prêt personnel rapide sans justificatif réalisé sur internet. Si les clients renoncent à la suscription alors que les fonds ont été déjà versés sur son compte, ils doivent obligatoirement rembourser le prêt au plus tard les 30 jours après la confirmation de la rétractation.

Pour le cas d’un prêt affecté nécessaire à l’achat d’une fourniture de service ou d’un bien, le consommateur dispose du droit de rétractation avant le 14e jour. Automatiquement, tous les contrats affectés seront annulés. Par contre, aucune annulation de contrat n’est possible lorsque le crédit affecté a été signé avant le 26 juillet 2014.

De ce fait, la souscription reste maintenue et le particulier doit rembourser son prêt. Avant de procéder à une demande de rétractation, il est préférable que le client demande l’avis d’un expert dans ce domaine et vérifie si les conditions lui sont favorables.

Il est conseillé de vous rendre sur un outil de simulation de crédit afin de comparer les offres des différents organismes du marché. Il peut en effet avoir des grosses différences.

Vous aimerez aussi...

LeVolontaire.fr, et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.
Accepter
Refuser
Privacy Policy