Qu’est ce que le bilan comptable d’une entreprise ?

Le bilan comptable est un document émis à la clôture de l’exercice comptable d’une entreprise. Cette véritable fiche patrimoniale permet d’analyser l’équilibre financier d’une entreprise, sa santé financière.

Les éléments d’un bilan comptable

Le bilan comptable est une fiche patrimoniale de l’entreprise. Il permet de présenter ce que l’entreprise possède, d’une part, et les moyens qu’elle a utilisés pour financer ce patrimoine, d’autre part.

Concrètement, le bilan comptable se compose donc des actifs de l’entreprise ( ce qu’elle possède) et du passif de l’entreprise ( ces moyens). Attention à ne pas confondre les notions d’Actif & Passif avec les notions de « Produits et Charges ». le passif du bilan comptable correspond aux moyens d’acquisitions des actifs. Il peut donc être constitué de fonds propres, mais aussi de dettes. C’est donc l’ensemble des ressources utilisées pour acquérir les actifs ( les emplois). Mais voyons cela de plus près.

L’actif du bilan comptable

L’actif du bilan comptable ( situé dans la partie gauche) correspond à l’ensemble des biens que possède l’entreprise. Nous parlons aussi des emplois. Nous pouvons distinguer deux types de biens.

  • Les biens possédés sur le long terme, qui correspondent à l’actif immobilisé
  • Les biens possédés sur le court terme, qui correspondent à l’actif circulant

Qu’est-ce que l’entreprise possède sur le long terme ?

L’entreprise possède des biens sur le long terme, qu’elle immobilise. Ces biens sont des investissements ( comme pour un foyer qui investit dans sa maison ou sa voiture). Nous allons retrouver 3 types d’immobilisation :

  • Les immobilisations corporelles ( terrains, constructions, machines,…)
  • Les immobilisations incorporelles ( licences, brevets logiciels, marques, fonds de commerce, fichier client,…)
  • Les immobilisations financières ( les participations, des prêts accordés sur le long terme,…)

Qu’est-ce que l’entreprise possède sur le court terme ?

L’entreprise possède aussi des biens sur le court terme. Nous allons parler d’actif circulant. Ces biens sont destinés à être renouvelées régulièrement ( tout comme un foyer va acquérir de la nourriture et autres dépenses pour son activité courante). Nous allons distinguer différents éléments entrant dans cet actif circulant :

  • Les stocks
  • Les créances clients ( ce que les clients doivent à l’entreprise)
  • Les créances diverses
  • Les VMP ( des participation acquises à court terme
  • Les disponibilités en banque

Les amortissements et dépréciations

Lorsque nous regardons l’actif d’un bilan comptable, nous observons trois colonnes :

  • Brut
  • Amortissements et dépréciations
  • Net

La première colonne, appelée BRUT correspond à la valeur d’acquisition des éléments de l’actif. La deuxième colonne correspond à la dépréciation comptable des éléments depuis l’acquisition. Enfin la troisième correspond à la valeur de ces derniers à la date de clôture de l’exercice, donc le NET.

L’amortissement est une dépréciation certaine et irréversible du bien. Concrètement, nous allons répartir la valeur du bien sur sa durée d’utilisation. Si vous achetez une machine qui vous voulez utiliser 5 ans, vous allez l’amortir sur ces 5 ans.

Contrairement à amortissement, la dépréciation concerne un bien qui a perdu de la valeur de façon anticipée. Cela peut être le cas suite à une nouvelle technologie ou un changement de mode par exemple.

Le passif du bilan comptable

Comme nous l’avons vu plus haut, le passif du bilan correspond aux moyens engagés, les ressources, pour financer l’actif. Là encore, nous allons distinguer deux types de ressources :

  • Les financements à long terme
  • Les financements à court terme

Quels sont les financements à long terme ?

L’entreprise à plusieurs ressources pour financer sa croissance à long terme. Nous pouvons en distinguer plusieurs :

  • Le capital de l’entreprise ( l’apport des associés)
  • Les réserves ( ce que les associés n’ont pas pris comme dividendes)
  • Le résultat de l’exercice
  • Les provisions pour risque et charge

Ces trois éléments constituent les capitaux propres.

Mais l’entreprise a aussi d’autres possibilités pour financer sa croissance à long terme. Il s’agit de certaines dettes. En effet, lorsqu’une entreprise investit, elle peut emprunter sur le long terme ( comme un foyer qui achète une maison par exemple). Dans ce cas, nous allons considérer que ces dettes financières sont des financements à long terme.

Quels sont les financements à court terme ?

Dans le même temps, une entreprise a aussi besoin de se financer à court terme, pour acheter du stocke et financer certaines dépenses par exemple. Dans ce cas, elle aura à disposition d’autres ressources, généralement de dettes :

  • Dettes fournisseurs
  • Découvert bancaires
  • Dettes sociales

Analyser l’équilibre financier de l’entreprise

Nous venons donc de voir les différents éléments qui constituent un bilan comptable. Nous avons vu que celui-ci était une fiche patrimoniale de l’entreprise avec ce qu’elle possède et ce qu’elle doit. Par conséquent, il est possible de calculer son patrimoine net. Celui-ci se calcule tout simplement en faisant la différence entre ces emplois et ses dettes. Ce qui correspond aux capitaux propres.

Un bilan comptable doit toujours être équilibré. Cela signifie que l’actif doit toujours être égal au passif.

Pour aller plus loin, nous allons voir ce que nous dit le bilan comptable sur l’état de santé de l’entreprise. Pour cela, nous allons utiliser trois indicateurs.

Le Fond De Roulement Net Global ( FRNG)

Le FRNG permet de vérifier que les ressources sur le long terme permettent bien de financer des actifs de long terme. Nous allons parler de Ressources stables et d’emplois stables.

Le FRNG se calcule de la façon suivante :

FRNG= Ressources stables – Emplois stables

Celui-ci doit être positif.

Le Besoin en Fond De Roulement (BFR)

Le BFR est le montant dont l’entreprise a besoin pour couvrir le décalage entre ses décaissements et ses encaissements. Le BFR permet de mettre en évidence le passif circulant ( les dettes de court terme) et l’actif circulant ( les stocks et créances). Le BFR se calcule de la façon suivante :

BFR= Actif circulant – passif circulant

La trésorerie Nette (TN)

La trésorerie nette est tout simplement la différence entre le FRNG et le BFR. Il correspond aussi à la différence entre les disponibilités et les découverts bancaires.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LeVolontaire.fr, et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.
Accepter
Refuser
Privacy Policy