Qu’est ce qu’un compte de résultat ?

Le compte de résultat d’une entreprise est un document comptable émis à la fin de l’exercice comptable. Ce document, obligatoire, est transmis aux services fiscaux et est publié, donc accessible au public. Mais quel est son rôle et comment l’analyser ?

Un compte de résultat est un document comptable. Celui-ci, présenté sous forme de tableau, permet d’identifier les produits générés par une entreprise et les charges, ou ce qui a été consommé, par cette dernière, sur une année comptable. L’intérêt du Résultat Comptable, à travers le résultat net, est de savoir si l’entreprise a fait un bénéfice ou, au contraire, est en déficit.

Que représente le compte de résultat ?

Contrairement au bilan comptable qui permet de connaître le patrimoine ( et la façon dont il a été financé), à un instant donné, de l’entreprise, le Compte de résultat s’intéresse à l’activité de l’entreprise. Prenons l’exemple d’un foyer. Nous pourrions comparer le bilan et le compte de résultat de la façon suivante :

  • Le bilan pourrait être un tableau avec ce que possède le foyer ( maisons, voitures,…) et ce qui a permis de financer cela ( les crédits et l’épargne). Cela donnerait le patrimoine net du foyer. C’est la même chose pour une entreprise.
  • Le compte de résultat pourrait être un tableau avec les revenus du foyer ( salaires, aides sociales, vente de biens d’occasion, gain jeux de hasard,…) et les charges de celui-ci ( dépenses d’entretien, intérêts d’emprunt, dépenses de nourritures, essences, loisirs, vacances et achat exceptionnels). C’est là aussi la même chose pour une entreprise.

Si le résultat net est bien évidemment important, la lecture d’un résultat comptable permet d’identifier beaucoup de choses liées à l’activité.

Les différents types de charges et de produits

Comme nous venons de le voir, il existe différents types de revenus pour foyer. C’est la même chose pour une entreprise. Nous allons distinguer 3 types de charges et de produits.

Les charges et produits d’exploitation

Ces charges et produits sont liés à l’activité courante de l’entreprise. Les charges d’exploitation ( comme exploitation de l’activité) sont toutes les charges permettant de créer l’activité courante de l’entreprise. Il s’agit de :

  • Des achats de matières premières ou de marchandise
  • Des achats de services liés à l’activité courante ( sous-traitance, livraison,…)
  • Des impôts et taxes
  • Des charges de personnel
  • Des dotations aux amortissements

Face aux charges d’exploitation, nous pourrons mettre les produits d’exploitation. Il s’agit du chiffre d’affaires de l’entreprise. Celui-ci peut être réalisé grâce à :

  • La vente de produits finis
  • La vente de marchandises
  • La vente de prestations de services

La différence entre ces charges et ces produits va permettre de mettre en évidence le Résultat d’Exploitation.

Les charges et produits financiers

Le deuxième groupe correspond aux charges et produits financiers. Les charges financières sont liées, non plus à l’activité courante de l’entreprise, mais aux décisions financières de l’entreprise, et aux conditions de celles-ci. Dans les charges financières, nous pourrons retrouver :

  • Les intérêts d’emprunt
  • Les escomptes accordés aux clients ( qui ont un coût dans tous les cas)

Face à ces charges, nous allons retrouver les produits financiers. Ces produits sont, eux aussi, liés à l’activité financière de l’entreprise. Cela peut être :

  • Les revenus de participation dans d’autres entreprises ( dividendes, revenus d’obligations,…)
  • Les revenus de placements ( ce qui est plus rare mais une entreprise peut très bien placer la trésorerie dont elle n’a pas besoin par exemple)

La différence entre ces charges et ces produits correspond aux résultat financier de l’entreprise.

Les charges et produits exceptionnels

Comme son nom l’indique, ces charges et produits apparaissent de façon exceptionnelle dans l’activité de l’entreprise. Elles ne sont pas censées être présentes chaque année comptable. Ces charges peuvent être :

  • Des amendes
  • Des pénalités
  • Des créances qui ne seront pas recouvrées
  • Des valeurs comptables de biens vendus

D’un autre côté, une entreprise peut aussi avoir des produits exceptionnels. Il s’agit de :

  • Des ventes de biens
  • Des ventes de filiales, d’activité
  • Des pénalités payées par des clients

La différence entre ces charges et produits va mettre en évidence le Résultat Exceptionnel.

Comme vous pouvez le constater, l’identification de ces trois composantes du compte de résultat permet déjà d’identifier ce qui fait le résultat de l’entreprise. Cela permet de répondre à quelques questions comme :

« Est-ce que le bénéfice de l’entreprise est liés à son activité ou tout simplement à un résultat exceptionnel ? »

« La perte de l’entreprise est-elle liée à son activité ou est-elle liée à son résultat financier ? »

Les différents soldes intermédiaires de gestion

Pour aller plus loin dans la compréhension d’un compte de résultat, il est possible de s’intéresser à ce que nous allons appeler « Les Soldes Intermédiaires de Gestion »

Ces soldes Intermédiaires de gestion sont calculés par différence entre les charges et produits d’exploitation. Ils permettent d’analyser plus finement le résultat d’exploitation, donc de l’activité courante de l’entreprise. Enfin, ils permettent de comparer l’activité de l’entreprise par rapport à des exercices précédents ou des concurrents.

Nous allons, avant toute chose, regarder deux choses importantes : la marge commerciale et la production de l’entreprise.

La marge commerciale est un indicateur important pour les entreprises qui font du commerce ( achat et revente de marchandises).

Elle correspond à:

la vente de marchandise – le coût d’achat des marchandises vendues.

Connaître la marge commerciale permet de savoir si l’activité de l’entreprise est rentable.

Nous pouvons calculer

  • La marge commerciale unitaire ( Prix de vente unitaire – coût d’achat unitaire)
  • La marge commerciale globale ( Ventes de marchandises – coût d’achat des marchandises)

La Production de l’exercice, elle, est un indicateur important pour les entreprises de transformation, qui produisent des biens. La Production de l’entreprise se calcule de la façon suivante :

Production de l’Exercice= produits vendus + produits stockés + produits immobilisés

Après avoir calculé ces deux éléments, nous allons pouvoir nous intéresser aux Soldes Intermédiaires de gestion

La valeur ajoutée

La valeur ajoutée d’une entreprise est la valeur qu’elle a créée lors de son exercice comptable. En effet, l’objectif de toute entreprise est de gagner de l’argent. Pour cela elle doit créer de la valeur afin de vendre plus cher que ses coûts de production. Concrètement, si la marge commerciale permet de mettre en évidence que nous vendons plus cher que nous achetons, il y aura d’autres frais qui interviendront dans le processus.

La valeur ajoutée est donc la différence entre la marge commerciale + la production de l’exercice et les consommations de l’exercice en provenance de tiers ( assurances, location, fournitures,…).

L’excédent brut d’exploitation

Nous venons de voir ce qu’était la valeur ajoutée. Cependant, toutes les charges liées à l’exploitation d’une entreprise, ne viennent pas de la consommation en provenance de tiers. En effet, l’entreprise devra payer ses salariés ou payer des impôts. Dans le même temps, elle peut bénéficier de subventions. La différence entre la valeur ajoutée et ses postes va permettre de mettre en évidence l’Excédent Brut d’Exploitation.

EBE : VA – Impôts & taxes – charges de personnel + Subvention d’exploitation

Le résultat d’exploitation

Enfin le résultat d’exploitation va permettre de mettre en évidence le profit, ou les pertes, liés à l’activité de l’entreprise. Concrètement, c’est le résultat d’Exploitation qui va permettre d’apprécier la rentabilité d’une entreprise sur le long terme.

Il se calcule de la manière suivante :

Résultat d’Exploitation = EBE – amortissements + transfert de charges – autres charges

Voilà, j’espère avoir réussi à vous réconcilier avec le compte de Résultat. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. 4 juillet 2021

    […] Le résultat de l’exercice […]

  2. 20 août 2021

    […] calculer ses charges, c’est bien. Mis pour cela, il faut les connaître. Si un compte de résultats permet de maîtriser les charges globales de votre entreprise, il ne suffira pas à connaître […]

  3. 16 septembre 2021

    […] au mieux plutôt qu’avoir une surprise en fin d’année comptable et de voire les soucis dans le compte de résultat ou le […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LeVolontaire.fr, et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.
Accepter
Refuser
Privacy Policy