L’histoire de la bourse de Paris. De la bourse au blé au CAC40.

La bourse de commerce à Paris permet un regroupement pour acheter et vendre des commodités, d’une manière inhabituelle, en lots dits standardisés.

La bourse de commerce à Paris fonctionne comme les bourses en général. Elle fait office de marché à terme ou comme on l’appelle “un marché au comptant”. L’union de ces deux types de marchés est possible, c’est ce que représente de nos jours la bourse de commerce. Elle a été ensuite transformée en musée d’Art pour devenir un lieu culturel. Dans cet article, on va raconter l’histoire de la bourse du commerce à Paris.

La bourse du commerce à Paris : l’histoire de sa position géographique

En 1571, la reine Catherine, souveraine de Médicis chargea l’architecte Jean Bullant, d’être responsable de la construction d’une résidence royale au centre de Paris. Le Queen’s Hotel avec la collection d’art de sa majesté, possède un jardin disposé dans un style à l’italienne. En 1604, il est acheté par Charles de Bourbon, comte de Soissons et renommé en “Hôtel de Soissons”, Charles étant un comte à cette époque-là. Il sera au final, rasé et démoli en 1748.

La Colonne du nom de Médicis, dont la fonction est encore un mystère, est le dernier vestige de cette période. Il fut utilisé comme observatoire par sa Reine, cette dernière aimait l’astrologie.

La bourse du commerce à Paris : une architecture originale mais surtout innovante

La ville de Paris fait l’acquisition du terrain de cet ancien hôtel au nom de Soissons en l’an 1755, pour y établir un marché aux blés ou plus communément appelé, une halle au blé.

L’architecte Nicolas Le Camus de Mézières a choisi un préjugé radical et a créé un bâtiment circulaire dont le centre s’ouvre sur une immense cour circulaire.

Après une courte période, la capacité de stockage de la salle ouverte en 1767 se révélant insuffisante, il fut décidé alors la fermeture de la cour centrale.

Le premier dôme en bois installé en 1782 a été détruit par un incendie en 1802, laissant place à une coupole en fonte réalisée par l’ingénieur François Brunet en 1811 ainsi que l’architecte François-Joseph Bélanger.

La bourse du commerce à Paris : la reconversion de la halle

À partir de l’an 1860, de nouvelles installations de stockage font perdre à la halle du blé sa raison d’avoir été construite.

En 1881, le gouverneur de la Seine ordonne sa transformation en bourse. Cinq ans après, les travaux débutent sous la direction de l’architecte Henri Blondel.

Le bâtiment a subi d’énormes changements de l’intérieur vers l’extérieur. La plaque de cuivre recouvrant le dôme a été remplacée par une plaque de pierre au milieu. Le reste sera vitré pour laisser entrer la lumière. Lors de son ouverture en 1889, le bâtiment, avec la Tour Eiffel, est devenu l’un des endroits les plus attirants pour faire de l’Exposition Universelle.

La bourse du commerce : un monument historique avant tout

Devenue l’un des monuments historiques à partir de l’année 1975, il était donc obligatoire et nécessaire de l’entretenir continuellement afin de la préserver et de la garder dans le meilleur des états, la chambre de commerce de Paris et de l’industrie s’y installe jusqu’à l’année 2016. C’est alors en cette même année que Paris met François Pinault, le grand homme d’affaires et collectionneur dans la mission de transformer ce qui était une halle de blé et ensuite devenu le quartier de la chambre de commerce de Paris, en un musée pour l’art contemporain. Il aura fallu alors trois ans de travaux pour pouvoir restaurer convenablement ce lieu pour devenir un endroit réservé à la culture.

Il y a eu donc 3 grands changements au même moment :

  • la restauration de la bourse du commerce à Paris,
  • la refonte du jardin au nom de Nelson Mandela,
  • la création d’une canopée juste par-dessus le forum réservé aux halles.

C’était donc l’histoire de l’évolution de ce qu’on connaît, aujourd’hui, sous le nom de la bourse du commerce de Paris.

La bourse était un bâtiment physique où les commerçants échangeaient face à face avec d’autres commerçants, criant des ordres d’achat et de vente pour s’informer mutuellement des offres et des exigences.

Cependant, en raison des développements technologiques, la plupart des bourses mondiales se sont tournées vers le commerce électronique, ce qui a maintenant aidé les commerçants à avoir un meilleur accès aux différentes bourses du marché mondial.

Tout savoir sur la bourse de Paris

La Bourse de Paris est la plus grande bourse de France et a été connue à travers l’histoire sous le nom de «Bourse de Paris». Cette bourse est connue depuis le début du millénaire sous le nom d’Euronext Paris, et est l’une des nombreuses bourses consolidées et cotées sur le marché européen sous la bannière Euronext. Cette bannière a été créée en 2000 lors de la fusion des Bourses de Paris, Bruxelles et Amsterdam. Viendra s’ajouter la Bourse de Lisbonne au Portugal à une date ultérieure.

Afin de négocier sur les principales bourses, les entreprises doivent concurrencer les accords de cotation avec les bourses elles-mêmes. Elles doivent répondre à certains critères, par exemple, en 2018, la Bourse de New York a adopté une clause de cotation majeure qui stipule que le total des capitaux propres pour trois exercices doit être supérieur ou égal à 10 millions de dollars.

Bien comprendre l’indice CAC 40

Géré par Euronext Paris, l’indice CAC 40 est la plus grande valeur cotée en termes de capitalisation boursière et de liquidité. Toutes les opérations de négociation et d’investissement réalisées par Euronext Paris sont soumises au règlement intérieur du Comité des Établissements Financiers et des Sociétés d’Investissement (CECEI), de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), du Ministère de l’Économie et de la Commission Bancaire. Euronext a réussi à devenir l’une des bourses commerciales les plus puissantes et les plus importantes au monde.

Indices et structure de la Bourse de Paris

Il existe trois divisions distinctes de la bourse française :

  • Le Premier Marché : connu sous le nom de Liste Officielle, cette rubrique regroupe les grandes sociétés étrangères et les sociétés nationales françaises ainsi que la majorité des émissions obligataires.
  • Le Second Marché : cette rubrique répertorie les entreprises de taille moyenne.
  • Le Nouveau Marché : cette liste comprend des start-up en pleine expansion à la recherche de plus de capitaux pour financer leur expansion, qui sont liées au marché européen de la croissance des actions Euro.nm.
  • Il existe également un quatrième marché appelé Marché Libre : ce marché n’est toutefois pas réglementé et est exploité par Euronext Paris pour traiter les transactions sur titres qui ne sont cotés sur aucun des trois autres marchés.

Il existe également de nombreux indices différents calculés par Euronext Paris. Ces indices regroupes les principales valeurs mobilières destinées aux épargnants :

  • CAC 40 : l’indice de référence de la Bourse de Paris est l’indice CAC 40, qui est un indice en temps réel.
  • SBF 120 : tous les éléments du CAC 40 sont inclus dans l’indice SBF 120, qui est l’indice de référence le plus large et le plus reconnu pour les fonds communs de placement.
  • Indice SBF 250 : une référence pour la performance à long terme des portefeuilles d’actions, il comprend l’intégralité de l’indice SBF 120 dans une structure sectorielle.
  • Indice MIDCAC : un autre indice important, qui comprend 100 des actions de milieu de gamme les plus liquides du Premier Marché et du Nouveau Marché, il est calculé sur la base des cours de clôture et d’ouverture et est utilisé comme indice de fonds.
  • Indice Marché II : cet indice, comme l’indice MIDCAC, est également une référence pour les fonds.
  • SBF-FCI : est un indice basé sur la sélection d’obligations convertibles et représente au moins 70 % de la capitalisation totale de ce marché, il est calculé deux fois par jour.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LeVolontaire.fr, et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.
Accepter
Refuser
Privacy Policy