Frais intercalaires lors d’un crédit immobilier, explications

Vous projetez de faire l’acquisition d’un bien immobilier sur lequel vous aller par la suite des travaux ? Vous envisagez de faire construire votre propre maison ? Votre établissement financier vous fait part sans doute des intérêts ou frais intercalaires dans votre crédit immobilier. De quoi s’agit-il ? Comment le calculer ? Trouvez les informations à propos des frais intercalaires dans le propos suivant.

Quid des frais ou intérêts intercalaires ?

Les intérêts intercalaires font référence aux divers frais apparus suite au déblocage d’un crédit immobilier. Plus précisément, il s’agit de frais qui vous sont dus lors d’un déblocage du fonds immobilier sous plusieurs étapes.

En effet, à l’encontre du crédit immobilier classique, il peut arriver que certains prêts immobiliers demandent d’être débloqués étape par étape, en plusieurs reprises. À titre d’exemple, dans la construction de votre nouvelle maison, le déblocage du fonds immobilier se fait suivant l’état d’avancement du chantier.

D’ailleurs, la réglementation exige ce processus de déblocage de votre crédit immobilier. En l’occurrence, le remboursement du capital emprunté ne commence que lorsque vous emménagez dans votre nouvelle demeure. Mais en attendant ce jour, vous êtes tenus de payer des intérêts intercalaires en rapport avec l’argent que vous avez déjà débloqué.

Comment calculer les frais intercalaires ?

En général, les intérêts intercalaires sont évalués sur la somme de prêt débloqué, en rapport avec le taux de celui-ci, et en ajoutant le coût du crédit immobilier initial. Ainsi, pour calculer les frais qui vous incombent à titre d’intérêts intercalaires, il vous importe seulement d’appliquer le montant de votre prêt à la somme totale du déblocage des fonds, en prenant en considération la durée qui sépare les deux versements, autrement dit la durée qui s’écoule entre deux étapes des travaux de construction.

Dès lors que l’ensemble de votre crédit immobilier est débloqué, vous ne devrez plus payer des intérêts intercalaires, mais uniquement le remboursement du prêt, ainsi que les intérêts classiques.

Les intérêts intercalaires, à quoi servent-ils ?

Les intérêts ou frais intercalaires vous offrent une solution avantageuse dans votre projet de construction immobilière, malgré le fait qu’ils peuvent sans conteste augmenter le coût de votre crédit immobilier.

En effet, les intérêts intercalaires vous proposent une grande souplesse et opportunité dans la réalisation des travaux de construction. À titre d’exemple, si dans la construction d’une nouvelle maison ou l’acquisition d’un bien immobilier sur le plan VEFA, vous êtes tenus de vous acquitter d’un loyer mensuel en attendant d’intégrer votre nouvel habitat.

Avec le déblocage progressif des sommes indispensables dans chaque étape de construction, vous vous privez ainsi du cumul de coût d’un loyer mensuel en cours, ainsi que les mensualités d’un crédit immobilier classique. Ce qui est sans doute un privilège pendant cette étape transitoire. En tout, les frais intercalaires vous permettent d’ajourner le début de remboursement de votre crédit immobilier.

Comment faire le calcul des intérêts pour un prêt intercalaire ?

Vous avez le projet de faire construire votre maison, et fort logiquement, vous allez opter pour un crédit immobilier avec des intérêts intercalaires. En effet, vous n’avez pas besoin de la totalité de la somme dès le premier jour, contrairement à l’achat d’un bien immobilier ancien. Le calcul est assez simple, puisqu’ils sont calculés au prorata de la somme versée. Vous obtenez alors la formule suivante :
(Cumul des fonds débloqués x taux d’intérêt nominal)/12 mois = le taux intérêt intercalaire.

Pour simplifier encore, voici un exemple :
Imaginons que vous ayez besoin de 180 000 euros et un apport de 30 000 euros. Vous allez donc emprunter 150 000 euros à la banque sur 15 ans, à un taux de 4,10%, soit une mensualité de 1117 euros par mois. Jusqu’ici, vous avez affaire à un prêt immobilier classique.

Passons maintenant au déblocage des fonds. Ils sont répartis de la façon suivante :

  • 5 % de réservation
  • 30 % lorsque les fondations sont finies
  • 35 % au moment de la pose de la toiture
  • 25 % à l’achèvement des travaux
  • 5% à la livraison

Prenons les 3 lignes concernées par les prêts intercalaires, puisque la réservation et la livraison ne sont pas concernées par ce mode de calcul.
Les fondations sont finies au bout de 8 mois après l’obtention du crédit.
30% de 150 000, soit 45 000 euros auxquels vous appliquez la formule (45 000 x 4,10)/12 = 154 €, que vous devrez multiplier par 8 mois. Cela donne 1232 euros.
La toiture est posée 4 mois plus tard.
35 % de 150 000, soit 52 500€. (45 000 + 52 500 x4,10)/12 = 333 euros x 4 mois = 1332 euros
Les travaux s’achèvent 3 mois plus tard.
25 % de 150 000, soit 37 500€ (45 000 + 52 5000+ 37 500 x4,10)/12 = 416 € x 3 mois = 1383 euros
Au total, vous allez devoir payer 3947 euros de prêt intercalaire, auquel vous devrez ajouter les assurances obligatoires.



Vous aimerez aussi...

LeVolontaire.fr, et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.
Accepter
Refuser
Privacy Policy