Comment investir en bourse? Les valeurs mobilières et types de placement pour investir

Les valeurs mobilières sont des titres émis par des personnes morales. Elles sont négociables sur les différents marchés financiers. Leur détention offre des droits identiques pour tous les porteurs, selon les différentes familles de titres.

Ces titres peuvent permettre de détenir une partie du capital de cette personne morale ou une partie d’une créance de cette dernière.

Il existe différents types de valeurs mobilières

Les différentes valeurs mobilières pour investir en bourse

Il existe différents types de valeurs mobilières donnant accès directement, ou indirectement, au capitale ou aux créances des personnes morales.

Les actions

Une action est une partie du capital d’une entreprise. Vous êtes donc, un des copropriétaires de l’entreprise. Les actions peuvent être échangées sur les marchés financiers. Concrètement, vous pouvez les vendre et en acheter en bourse. La bourse est un peu le marché de l’occasion des actions.

Ces titres peuvent donner un droit de vote ou non à son propriétaire. Quand les résultats le permettent, elles peuvent aussi distribuer un revenu appelé dividende. Le montant de ce dividende est voté lors de l’assemblée générale des actionnaires.

Le risque de perte de son capital est réel si l’entreprise fait faillite. Et sans en arriver là, son cours, sur les marchés financiers peut évoluer à la hausse, comme à la baisse.

Les obligations

Une obligation est une fraction d’emprunt émise par une entreprise ou un état. Elle est émise pour une durée donnée et à un taux (fixe ou indexé) versé, sous forme de coupon, régulièrement ou à échéance. Elle ne donne aucun droit de vote.

Le cours d’une obligation varie en fonction des taux d’intérêt. Une hausse de ceux-ci provoquant une baisse du cours des obligations à taux fixe et inversement.

Si le risque de perte de capital est moins grand que pour une action, il est bien réel. Si l’émetteur fait faillite, le capital sera perdu.

Les OPCVM

Un OPCVM est un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières. Ces Organismes acquièrent et gèrent un portefeuille de valeurs mobilières. L’investisseur va acquérir des parts de cet organisme. La valorisation de ces parts dépendra de la valeur des actifs détenus.

Il existe deux types de fonds : LES FCP et les SICAV

FCP vs SICAV

Les deux organismes sont côtés de façon journalière ou hebdomadaire.

Le Fond Commun De Placement est une copropriété de parts du fond

La Société d’Investissement à capital variable est une société qui émet des actions. Vous êtes propriétaires de vos actions

Ces organismes permettent de structurer son patrimoine en investissant sur des marchés spécifiques, des domaines d’activité particuliers ou des zones géographiques déterminées.

Les parts sociales

Les parts sociales sont des parts du capital d’une entreprise à caractère mutualiste. Ces titres ne sont pas côtés. Contrairement aux actions, le nombre de parts n’a pas d’impact sur la valeur du vote.

Le risque de perte du capital est très faible. Dans le même temps, la valeur d’une part sociale est fixe. Elle peut donner droit à un dividende annuel.

Quels supports pour investir en bourse ?



Investir en bourse via un compte titre

le compte titre est un support non réglementé. Il est associé à un compte courant ou peuvent être versés les liquidités permettant d’investir sur les valeurs mobilières. Il est possible d’en ouvrir plusieurs et il ne connaît aucun plafond.

La fiscalité des titres déposés sur un compte titre entrent dans le régime fiscale général/

La fiscalité des valeurs mobilières

Depuis le 1er Janvier 2018, les dividendes et intérêts sont imposables, par défaut, au taux forfaitaire de 12,80 % au titre de l’impôt sur le revenu auquel s’ajoutent les prélèvements sociaux au taux de 17,20 % . On appelle aussi ce taux le PFU.

Sur option de sa part, le contribuable peut renoncer au taux d’imposition fixe et choisir en lieu et place que les revenus du capital de l’année de son foyer fiscal soient soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Le Plan d’Epargne en Action

Le Plan d’Epargne en Action est une enveloppe fiscale regroupant un compte titre et un compte de dépôt d’espèce. Cette enveloppe permet d’acquérir et de gérer un portefeuille d’actions d’entreprises européennes, tout en bénéficiant, sous conditions, d’une exonération d’impôt. Contrairement au compte titre, le PEA est réglementé.

Il existe 3 types de PEA :

  • Le PEA Bancaire (plafond 150KE)
  • Le PEA Assurance, contrat de capitalisation(plafond 150KE)
  • Le PEA PME (plafond 225KE)

Dans tous les cas, vous ne pouvez détenir qu’un seul PEA et devez être domicilié, fiscalement, en France. Vous avez le droit de cumuler un PEA classique et un PEA PME, dans un plafond de 225KE). Un retrait des fonds avant 5 ans entraîne la clôture de celui-ci.

Avantages fiscaux du PEA

La fiscalité du PEA est différente suivant son âge, lors du retrait ou du rachat.

Retrait ou rachat avant 5 ans :

Si vous effectuez un retrait ou un rachat avant les 5 ans de votre PEA, le gain net réalisé depuis l’ouverture du plan est imposé au taux de 12,8 % (sauf option pour le barème progressif).

Pour info, le gain net correspond à la différence entre la valeur liquidative du PEA à la date du retrait et le montant des versements effectués sur le plan depuis son ouverture.

Retrait ou rachat après 5 ans :

Les revenus et plus-values ne sont plus imposables.

Toutefois, les revenus des titres non cotés détenus dans un PEA sont exonérés, chaque année, dans la limite de 10 % du montant de ces placements.

Vous pouvez faire un retrait total ou partiel de votre PEA, sans que celui-ci soit clôturé.

Enfin, et c’est un avantage très méconnu, le retrait peut aussi se faire sous la forme d’une rente viagère. Cette rente étant exonérée d’impôts sur le revenu.

L’assurance-vie

L’assurance vie est le placement préféré des français. Concrètement, c’est un contrat par lequel l’assureur s’engage, en contrepartie du paiement de primes, à verser une rente ou un capital à l’assuré ou à ses bénéficiaires.

À l’issue du contrat, l’assuré ou ses bénéficiaires en cas de décès de ce dernier, peuvent récupérer les sommes investies, augmentées des gains éventuels et diminuées des frais de gestion.

Pour investir en valeurs mobilières en plaçant votre argent sur les Unités de Compte.

Les intérêts des contrats d’assurance vie sont soumis au prélèvement forfaitaire unique (PFU). Pour un retrait sur un contrat d’assurance vie intervenant 8 ans après son ouverture, le prélèvement forfaitaire unique s’élève à 7.5 % pour des sommes versées inférieures à 150 000 €.

Le PER

Le PER est produit d’épargne retraite créé le 1er octobre 2019. Il remplace l’ensemble des plans d’épargne retraite ( PERP, contrat Madelin, PERCO et contrat Article 93).

Le PER se décline sous 3 formes : un PER individuel, et deux PER d’entreprise :

  • Le PER individuel remplace le Perp et le contrat Madelin.
  • Le PER d’entreprise collectif remplace le Perco.
  • Le PER d’entreprise obligatoire succède au contrat article 83.

Il est possible de transférer l’épargne des anciens plans déjà ouverts sur le PER.

Les sommes versées sur un PER individuel au cours d’une année sont déductibles des revenus imposables de cette année, dans la limite d’un plafond global fixé pour chaque membre du foyer fiscal.

La rente versée au moment du déblocage du PER est imposée chaque année selon les règles applicables aux pensions et retraites.

Si vous optez pour une sortie en capital, la part de capital correspondant à des versements volontaires est imposée suivant le barème progressif de l’impôt sur le revenu sans application de l’abattement de 10 %.

La part de capital correspondant aux produits générés par le contrat est imposée suivant un prélèvement forfaitaire de 12,8 %, sauf si vous optez pour l’application du barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Pour résumer, investir sur les marchés financiers est une chose. mais choisir le support, ou le placement, qui vous permettra d’épargner sur les valeurs mobilières en est une autre. Chaque type de placement correspondra à une stratégie d’épargne bien précise, et à un besoin particulier. Pour faire vos simulations d’épargne, n’hésitez pas à utiliser notre simulateur de rendement d’épargne.

Vous aimerez aussi...

LeVolontaire.fr, et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques).

Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.
Accepter
Refuser
Privacy Policy